Go to Top

Interview cadeaux # 8 : Paolo Roverde

Une rubrique délaissée mais que je reprends toujours avec plaisir : l’interview cadeaux ! Cette semaine, c’est Paolo Roverde qui s’y colle. Inventeur des coffrets Ideall qui vous ont sûrement sauvé la vie ce Noël dernier, on imagine ce créateur plutôt calé en terme de cadeaux ! La preuve avec l’interview cadeaux acte 8 ! :)

Bonjour Paolo, question classique : quel est le plus beau cadeau qu’on t’ait offert ?

Une soirée en tête-à-tête avec ma femme dans un resto sympa : je crois que je suis le dernier des romantiques…

Quel est le cadeau qui t’a le plus marqué, pourquoi ?

Il y en a eu plusieurs. J’ai des souvenirs très forts selon les âges : une Ferrari (miniature !) à 5 ans, je crois que j’y ai joué jusqu’à il n’y a pas longtemps (oups !). Une console de jeux vidéo à 12 ans, préhistorique par rapport à celles d’aujourd’hui mais exceptionnelle pour l’époque. Et plus tard… l’arrivée de ma fille !

Quel est le cadeau qui t’a le plus gêné, pourquoi ?

Franchement, je n’ai pas eu de cadeaux qui m’ont gêné. Par contre ça m’est arrivé de voir la réaction gênée de celui qui me l’as offert : je n’avais pas trop apprécié le stylo «parlant » ou le mug Gaston Lagaffe….

Quel est le cadeau le plus pourri que tu aies reçu ?

Un tableau d’un ami de mes parents qui pensait être un grand artiste… J’ai profité du dernier déménagement pour l’ « oublier » dans l’ancien appart… Tu sais, les tableaux peuvent durer longtemps…

Le cadeau de tes rêves ?

Une Ferrari (mais cette fois-ci pas miniature…). Blague à part, j’aime quand on m’offre la possibilité d’avoir un cadeau bien à moi, sur mesure et de qualité. Ça me donne l’impression qu’on a pensé à moi, qu’on ne m’a pas catalogué comme quelqu’un à qui on offre un cadeau classique, mais bien qu’on a fait un effort particulier pour être original !

Tu préfères recevoir ou offrir ?

Je pense que le plaisir de recevoir est sans commune mesure avec celui d’offrir ! Mais on n’apprécie pas recevoir sans savoir offrir…

Merci Paolo ! :)

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *