Go to Top

Voyage de découverte en Inde : top 5 des choses à faire pendant son séjour

Si les scènes tournées par Bollywood, la principale industrie cinématographique, ont réussi à faire rêvé de nombreux passionnés de voyage, c’est surtout parce que ce pays d’Asie du Sud abrite de magnifiques monuments et paysages. Il suffit de voir quelques images du Taj Mahal et du Palais des vents pour le constater. Dans le cas d’un premier séjour, certains sites et choses à faire seront à prévoir dans le circuit. Les visiteurs pourront, entre autres :

Visiter le Temple d’or à Amritsar

Il s’agit du monument religieux le plus sacré dans la croyance sikhisme que les routards seront amenés à découvrir pendant leur voyage en Inde. Le Temple d’or est situé au centre d’un grand bassin. Le domaine est accessible depuis les quatre entrées établies par les bâtisseurs.

À l’extérieur, les gurdwaras, ces lieux de cultes mythiques, sont construits autour de l’enceinte principale. Avant de franchir l’entrée, les visiteurs pourront d’abord effectuer un détour du côté de l’Akal Takht, l’une des plus importantes zones de cultes de ce sanctuaire. Pour pénétrer à l’intérieur du temple, les routards seront amenés à ôter leurs chaussures et à suivre les consignes des responsables du site.

Explorer le village et les vestiges de Hampi

Situées non loin de l’État de Goa à l’est, les ruines de Hampi constituent un vaste site historique de l’État du Karnataka, qui rappelle l’une des plus belles périodes de la civilisation hindoue. Durant ce premier voyage en Inde les vacanciers apprendront que cette ancienne ville était jadis la capitale d’un grand royaume. Sur les lieux, les visiteurs pourront encore voir ces quelques temples aux architectures originales.

Les rizières et bananeraies forment un magnifique jardin naturel autour de l’ancienne cité. En s’approchant du temple d’Hanuman qui se trouve sur la montagne, les aventuriers apercevront déjà ces singes qui ont choisi de se réfugier dans ce sanctuaire. Ces animaux sont à l’image du dieu singe, le maître des lieux, pour qui ce domaine a été construit.

Contempler le Palais des vents

C’est à Jaipur, dans la capitale du Rajasthan que se dresse cet édifice remarquable par sa couleur et son architecture. Ces façades rouges et ces fenêtres n’ont pas changé malgré les siècles d’histoire qui ont vu évoluer le mode de vie des habitants. Si les visiteurs décident de partir assez tôt, ils auront la chance d’admirer la beauté du monument quand les premiers rayons du soleil pénètrent chaque recoin du bâtiment.

Un aspect qui révèle le savoir-faire des architectes choisi par le maharaja Sawâi Pratap Singh à qui on doit l’initiative de la construction de cet édifice. Le monarque voulait offrir aux princesses le moyen de voir tout ce qui se passe sur les rues pendant les grands évènements, sans pour autant être vues de leurs sujets. En grimpant dans la partie supérieure de l’Hawa Mahal (le nom local de ce site), les routards auront une vue imprenable sur toute la ville.

Se promener dans la ville historique de Pondichéry

Construit au sud de l’Inde, le Pondichéry est un ancien comptoir français de l’époque coloniale. Il symbolise l’histoire que ces deux nations avaient partagée pendant des années. Aujourd’hui, la localité est devenue une ville florissante où le mode de vie à la française a été gardé par les anciennes familles de la région.

En visitant ce site, les routards pourront rencontrer quelques joueurs de pétanques qui semblent apprécié ce sport apporté par les colons. Des anciens bâtiments coloniaux sont aussi visibles sur les lieux. Ici, même les écoles adoptent les programmes éducatifs français démontrant ainsi les affirmations de certains passionnés de voyage pour décrire cette cité : un petit morceau de la France en Inde.

Découvrir le Tāj Mahal pendant un séjour en Inde

Surplombant la ville d’Agra du haut de ces 42 mètres de hauteur et de ces quelque 3600 mètres carrés d’espace, le Taj Mahal, sous ces airs de grand château, est en réalité un mausolée indien. Selon l’histoire cet édifice en marbre blanc finement ciselé a été construit sous le règne du Shah Jahan en 1631.

Le monarque voulait, en effet, que les nations retiennent le souvenir de son épouse Mumtaz Mahal qui avait rendu l’âme en donnant naissance à leur 14e enfant. En contemplant ce monument, les visiteurs remarqueront ce style architectural qui caractérise les créations mogholes. D’une certaine manière, le Taj Mahal rappelle aussi l’importance de la culture musulmane dans le sous-continent indien.

 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *