Go to Top

Miss Cadeaux

La progression du marché des wattmètres analogiques

Wattmètre pour analyse de puissance électrique

Avant l’arrivée du wattmètre numérique, le wattmètre analogique s’est imposé comme le meilleur appareil de mesure de la puissance électrique d’un appareil ou d’un courant. Mais dès le lancement de ces premiers sur le marché, les modèles analogiques ont commencé à perdre en cote. Ces appareils révolutionnaires se sont montrés beaucoup plus pratiques et polyvalents. Aujourd’hui, les modèles analogiques reviennent sur le devant de la scène et peuvent bien se rivaliser avec les appareils de mesure numériques grâce à leurs nombreux avantages.

Wattmètre analogique : comment ça marche ?

Le wattmètre analogique est un appareil de mesure qui permet d’obtenir une valeur précise de la quantité d’énergie électrique fournie à un circuit ou à un appareil. Elle est exprimée par une indication visuelle en watts. Cet appareil est capable de mesurer l’énergie électrique consommée chaque seconde ou durant un certain temps. Il est, en effet, composé de 4 bornes, dont 2 seront branchées en dérivation telles qu’un voltmètre et 2 branchées en série comme un ampèremètre. Pour utiliser un wattmètre, on a 2 possibilités de montage : le montage AMONT ou longue dérivation et le montage AVAL ou courte dérivation. Le premier est souvent utilisé pour le courant aux fortes puissances et le deuxième pour les faibles puissances. Parmi les wattmètres-analogiques les plus vus sur le marché, on peut citer le wattmètre électrodynamique qui peut être utilisé sur un courant continu ou alternatif. Il est constitué de 2 bobines : la bobine fixe et la bobine mobile.

Un appareil de mesure fiable, précis et simple d’utilisation

Comme l’on a déjà dit, ce type de wattmètre est destiné à mesurer la consommation énergétique d’un appareil électrique ou électronique. Le résultat affiché par cet appareil est fiable et précis grâce à une bobine de courant dite fixe qui produit un champ magnétique adéquat à la quantité d’électricité I qui la traverse et la bobine de tension dite mobile que l’on installe aux bornes du récepteur en dérivation. Son efficacité a déjà fait ses preuves au fil des années. La précision de l’intensité électrique indiquée est donc sûre. C’est la raison pour laquelle ce modèle analogique séduit à nouveau aussi bien les particuliers que les professionnels. Sa facilité d’utilisation en fait également un appareil de premier choix pour mesurer le courant consommé par les appareils. Contrairement au wattmètre numérique, le modèle analogique ne nécessite pas l’utilisation d’un shunt ou d’un capteur à effet Hall qui convertit le courant en tension.

Utile pour réaliser des économies énergétiques considérables

La consommation énergétique fait partie d’un important poste de dépenses pour les ménages français. Chaque foyer cherche actuellement les meilleurs moyens pour réduire au maximum ses consommations énergétiques. ce wattmètre est un outil efficace pour détecter la consommation cachée d’un appareil électrique ou électronique à la maison. Il faut signaler que certains équipements ou accessoires électriques consomment de l’énergie même en mode éteint. C’est le cas de certains radios, télévisions, consoles de jeu ou encore ordinateurs. Les propriétaires ont donc intérêt à utiliser un wattmètre de type analogique pour tester ces appareils à consommation cachée. Ainsi, on peut prendre les précautions nécessaires pour éviter cette consommation inutile d’énergie. Il est possible, par exemple, de brancher ces appareils sur une barrette multiprise équipée d’un interrupteur afin de les débrancher sans être obligé de retirer la fiche. Cet outil de mesure de l’intensité électrique permet également de détecter les lampes ou les ampoules qui volent de l’électricité ou qui consomment trop d’énergie. On pourra ainsi les remplacer avec d’autres modèles moins énergivores pour réduire les factures énergétiques.

Le wattmètre analogique, un appareil polyvalent

Le wattmètre est un appareil multifonction qui permet de mesurer directement l’intensité de la tension et du courant en monophasé. Cet appareil s’avère également utile pour connaître le facteur de puissance sous charge capacitive et inductive. Il trouvera certainement sa place dans chaque ménage. Mais, il faut signaler que tous les wattmètres-analogiques disponibles sur le marché ne sont pas en mesure de mesurer les faibles puissances allant de 1 à 7 watts. Alors que c’est justement cette intensité-là que volent fréquemment certains équipements électroniques et électriques même s’ils sont en mode OFF. Il faut donc bien choisir le wattmètre le plus adapté à ses besoins.

Quelles informations doivent absolument présenter des étiquettes e-liquides ?

Etiquettes pour e-liquide, produits pour cigarettes électroniques

 

De plus en plus de normes sont imposées concernant la fabrication d’étiquettes. Qu’il s’agisse d’étiquettes pour les produits alimentaires, d’étiquettes pour les médicaments ou d’étiquettes pour tout autre type de consommation, il est obligatoire de mentionner quelques informations propres à chaque type de produits. Les e-liquides (liquides pour les cigarettes électroniques), qui sont très demandés avec l’augmentation de l’utilisation de la cigarette électronique, doivent eux aussi mentionner certaines informations. Il est donc indispensable de réaliser des étiquettes qui sont conformes au règlement CLP.

Etiquettes e-liquide : les normes liées à la consommation

Dans un premier temps, le terme « E-LIQUIDE » doit impérativement être mentionné (toute personne doit savoir ce qu’elle consomme). Comme sur les étiquettes de produits alimentaires, la liste des ingrédients doit apparaitre clairement, mais pas dans n’importe quel ordre : les ingrédients doivent être classés par ordre décroissant de leur poids. A cette liste d’ingrédients doit être ajouté le taux d’alcool (uniquement s’il est supérieur ou égal à 1.2% dans le produit fini). Puis, en plus de la liste d’ingrédients, le taux de nicotine doit être lisible. Le ratio PG (Propylène Glycol)-VG (Glycérine Végétale) est aussi très important car il permet aux consommateurs de choisir entre un e-liquide riche en PG (e-liquide plus fluide mais peut être irritant) ou un e-liquide riche en VG (plus épais, plus de vapeur).

Etiquettes e-liquide : les normes liées à la sécurité

Ensuite, des conseils de prudence doivent être explicitement exprimés (potentielles conséquences, sécurité des enfants, cas de contact avec la peau…). Evidemment, la contenance du flacon doit aussi être précisée (bien que les flacons d’e-liquide contenant de la nicotine ne peuvent être que de 10 ml). La date limite d’utilisation optimale doit aussi apparaitre. Dans certains cas, le pictogramme toxique doit être indiqué : lorsque le taux de nicotine est supérieur ou égal à 6 mg/ml et lorsqu’il est inférieur à 20 mg/ml. Les mentions d’avertissement sont obligatoires (par exemple, interdit aux femmes enceintes ou interdit aux moins de 18 ans). Et enfin, l’adresse, le site internet et le numéro de téléphone de la société qui vend des e-liquides doivent être donnés.

Etiquettes e-liquide : ce que propose Serial Etiquettes

Il est proposé d’utiliser des étiquettes qui s’enroulent autour de flacon afin d’avoir assez d’espace pour mentionner tout ce qui a été cité ci-dessus et le design de la marque du professionnel qui vend ces e-liquides. Ces étiquettes e-liquide sont un avantage d’un point de vue financier (moins de dépenses liées à la réalisation des notices d’information) et d’un point de vue de sécurité (cette étiquette se décolle et se colle, les consommateurs ne la perdront donc pas, elle sera toujours présente sur le produit, ce qui leur permettra de la consulter dès qu’ils en auront le besoin). De plus, sur ces étiquettes peut être ajouté un triangle tactile de sécurité. Il s’agit d’un triangle en braille, pour que les non-voyants et mal voyants puissent aussi lire les notices de sécurité. Il s’agit d’un triangle en relief que les professionnels peuvent coller sur des étiquettes déjà imprimées.

Ces boutiques de mobilier de luxe qui s’adaptent au web

À l’instar des autres produits de luxe, le mobilier de luxe se repère en exclusivité dans les boutiques dédiées. Mais avec l’envolée de l’online qui ne se limite plus à une simple source d’information, le comportement des acheteurs du luxe évolue avec la tendance. Ainsi, pour ne pas se faire distancer par la concurrence, certaines boutiques de luxe, dont les collectionneurs de mobiliers et décorations d’intérieur de prestige proposent à sa clientèle de consommer en ligne. Mais comment arrivent-ils à se distinguer dans le tourbillon du web où le « pas cher » est en train de teindre le tableau ?

Le concept du mobilier de luxe

L’art et l’artisanat dans le mobilier de luxe

Dans l’univers du mobilier, si l’élégance et la qualité continuent de définir de concept du luxe, un autre élément vient s’illustrer dans cet univers : l’artisanat. Différent du « prêt-à-jeter » qui est habituellement synonyme de polluant, produit en série et encombrant, le concept artisanal est finalement arrivé à un point où il se fait connaître par sa juste valeur. Le fait main note un phénomène de rareté.

Les modèles uniques de mobilier de luxe

Un modèle présenté ne trouvera jamais un ou des jumeaux, à moins que ce ne soit une copie, un non-original. Le mobilier en question est façonné par un artisan-designer qui ne sélectionne que des matières premières nobles et résistantes. Aussi fascinants soient-ils, les meubles de luxe intimident, émotionnent et attirent l’attention.

Comment utiliser internet sans une anse de vulgarité ?

La promotion du mobilier d’art sur internet

Le défi des artisans et des designers peut sembler grand sur internet, mais du moment qu’ils arborent « cuir de vachette », « chêne », « teck », « ébène » et bien évidemment « luxe », les regards des consommateurs du luxe sont détournés. Aujourd’hui, grâce à des sites collectionneurs d’œuvres artisanales, les grands noms et grandes marques se soudent pour hisser haut les couleurs des objets décoratifs et des meubles du luxe.

Les véritables passionnés et experts communiquent désormais via internet

Il en est ainsi de « Pacific Compagnie », un acteur passionné dans le milieu et qui souhaite avant tout satisfaire les consommateurs les plus exigeants en collaborant avec des créateurs éclectiques des quatre coins du monde. À côté du rouage « SEO » imposé par la création du site internet, il n’y a rien de plus réel que de disposer d’un magasin traditionnel. La tendance est au showroom, un lieu jouissant d’un design particulier et où les produits sont exposés et mis en valeur à l’image du concept.

La clientèle du mobilier de luxe

Bien que la tradition veuille que seuls les gros portefeuilles et les grandes enseignes consomment du luxe, rien n’empêche les particuliers à budget moyen de se faire plaisir au moins une fois dans leur vie. Ainsi, pour décorer les appartements ou les résidences privilégiées le mariage de pièces exclusives et de décorations décalées, comme une sculpture représentant un animal sauvage grandeur nature, est tout à fait approprié. Pour ce qui est de l’entreprise Pacific Compagnie, les pièces originales qu’elle propose séduisent les hôtels prestigieux, les palaces et les collectionneurs qui se passionnent pour les objets uniques.