Go to Top

Bague de fiançailles sur mesure

Quoi de mieux que le sur mesure pour obtenir pleine satisfaction en faisant l’acquisition d’une bague de fiançailles ? Votre bijoutier s’attachera à exaucer vos souhaits en suivant une procédure délicate dont les joailliers seuls ont le secret.

Le processus de fabrication

Pour être ce qu’elle est sur votre doigt, une bague de fiançailles a suivi un long processus basé sur un grand savoir-faire et une véritable passion. Que l’on parle de son métal ou de sa pierre, long et passionnant est le chemin qui a conduit à sa réalisation.
Ce que votre créateur de bijoux sur mesure à Paris fait pour matérialiser la bague sur mesure de votre rêve peut être raconté de la manière suivante : Une fois qu’il a pris note de tous vos souhaits au sujet des matières, de la forme et de la valeur approximative du bijou, il réalise un ou des esquisses que vous validerez. Votre choix étant fixé, il passe à la simulation de la bague en cire manuelle ou en cire impression 3D. De cette bague en matière de simulation sera créé le moule dans lequel sera coulé l’or jaune, l’or blanc ou l’argent qui devra porter la pierre de vos désirs. Le brut de fonte ainsi obtenu sera alors affiné à coup de nettoyage au moyen d’outils spécifiques.
A partir de là, il reste à faire le sertissage de la pierre. Cinq techniques sont connues de votre joailler, à savoir le serti masse, le serti rail, le serti grains, le serti clos et le serti griffe.

L’idéal : modèle à partir d’un diamant brut

Quoi plus noble qu’une bague de fiançailles en diamant pour symboliser un gage d’amour ? Une telle noblesse ne peut s’obtenir que par un travail noble sur des matières nobles. Pour ce qui est du diamant, voici le chemin qu’il suit dans l’atelier de votre créateur de bijoux sur mesure sur Paris :
Dans le respect de la noblesse du travail d’artisan, ce que sera la pierre taillée est tout d’abord imaginé puis dessiné par le diamantaire sur la base de vos desiderata. Le diamant brut est alors clivé et scié pour ensuite passer au débrutage. Les pièces qui en découlent sont des diamants ronds, ayant perdu presque la moitié de leur matière de départ. A partir de ces pièces rondes, l’artisan débute la taille des facettes. Celle-ci se fait en deux étapes : la taille en croix et le brillantage. Une fois toutes les facettes obtenues, la pierre passe sous contrôle et le diamant final est obtenu. Il ne reste plus au joailler qu’à procéder au sertissage.
La découverte de ces procédures que joailler et diamantaire doivent suivre pour réaliser les bagues de fiançailles sur mesure sera de nature à vous rendre à la fois plus admiratifs et respectueux devant ces œuvres d’art que sont les bagues diamants et devant ces nobles artisans que sont les diamantaires.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *