Go to Top

Comment authentifier un diamant

Le diamant est une bien trop précieuse pierre pour que l’on puisse se permettre de se tromper en en acquérant un. Mais comment déterminer l’authenticité d’un diamant ? On serait tenté de croire que son authentification ne peut qu’être aussi coûteuse que sa valeur et pourtant à part l’expertise par un professionnel, il y a quelques méthodes simples à la portée de tous.

Premier indice évident

Même en étant dépourvu de tout outil, on peut faire appel au bon sens pour savoir si un bijou prétendu diamant l’est vraiment ou ne l’est pas. Tout d’abord, si l’inscription C.Z. figure sur le bijou, le fabricant est honnête car il signale le fait que la matière est du Cubic Zirconia qui est une imitation synthétique du diamant. Un vendeur ignorant ou malhonnête ne pourra plus vous tromper à ce sujet maintenant. Le premier indice évident permettant de savoir qu’un diamant monté est un faux est la matière dont sa monture est fait. Aucun vrai diamant n’est monté sur du métal à bon marché. S’il est monté sur de l’or portant le marquage 10K, 14K, 18K, 585, 750, 900, 950 ou sur du platine, c’est-à-dire marqué PT ou Plat, vous avez déjà là un début d’assurance.

Test avec les éléments naturels

Un diamant qui coule quand on le plonge dans un verre d’eau est un vrai, contrairement à un faux qui n’aura pas assez de densité et flottera plus ou moins, sauf la zircone. Un diamant qui résiste à la brisure en étant plongé dans de l’eau juste après avoir été chauffé au feu d’un briquet est un vrai contrairement à un faux dont l’intérieur se fissurerait sous l’effet d’une contraction brutale. Un diamant qui reflète différentes nuances de gris vu d’en haut est un vrai et de bonne qualité contrairement à un faux ou à un diamant de basse qualité qui reflèterait plutôt les couleurs de l’arc-en-ciel.

Authentification par un expert

Outre ces méthodes faciles, il y a bien sûr l’authentification à faire réaliser par un professionnel expert. Ce dernier aura les moyens de vérifier l’authenticité de la pierre par la loupe, le microscope, la balance à haute sensibilité, la lumière ultra-violette et le rayon X et saura manipuler avec prudence et nuance les tests par les éléments naturels. Dans le cas où l’acquisition de la pierre se fait dans le cadre d’une transaction telle que le rachat de diamant, il est préconisé de faire appel à un expert diplômé en gemmologie et qui n’est pas impliqué dans la transaction.
Le diamant a des usurpateurs, dont notamment la zircone et la pierre de moissante ou moissanite. Pour faire la différence, vous devriez subir la pierre qu’on vous propose à plusieurs des tests proposés ici à la fois ou la faire authentifier par un expert reconnu, certifié.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *