Go to Top

Comment être sûr d’avoir une place en crèche ?

Si vous travaillez et que vous attendez un enfant, vous avez forcément un stress supplémentaire : comment le faire garder après votre congé maternité ? La plupart des parents se tournent alors naturellement vers la crèche. Il s’agit d’une structure dans laquelle le bébé sera entouré de professionnels qui lui proposeront diverses activités pour le stimuler. Toutefois, les places sont rares. Voici quelques conseils pour obtenir cette précieuse place en crèche rapidement sans devoir supplier la directrice.

Déposer un dossier avant la naissance

Vous ne pouvez pas arriver du jour au lendemain avec votre bébé dans les bras pour demander une place en créche Paris. Le dossier se dépose avant même sa naissance. En effet, la créche Paris est fortement demandée. Il est recommandé d’aller se présenter pendant votre 6ème mois de grossesse. Plus vite vous serez sur la liste d’attente, moins vous aurez de temps à attendre. Lorsque vous allez déclarer votre grossesse aux différents organismes et à la mairie, n’oubliez pas de glisser à l’oreille de votre interlocuteur que vous allez le mettre à la crèche. La mairie est un membre important de la commission d’attribution et peut appuyer votre dossier.

Choisir la bonne période

Si vous demandez une intégration au mois de janvier, il y a de fortes chances qu’elle soit refusée immédiatement. Dans le meilleur des cas, votre dossier prendra la poussière pendant quelques mois. Il est recommandé de demander une intégration en crèche à partir de septembre. En effet, les enfants les plus âgés vont entrer à l’école maternelle et des places se libèrent. Ces places seront réservées aux nouveau-nés. Vous n’êtes pas forcément obligé de calculer pour accoucher pendant l’été. Vous pouvez très bien donner naissance à un bébé en janvier, mais vous allez devoir trouver un autre mode de garde en attendant la rentrée de septembre.

Rendre un dossier complet

La directrice de la crèche ne va pas vous courir après s’il manque des pièces justificatives à votre dossier. Elle a des centaines de dossiers sur la table, elle choisira les parents qui ont tout prévu. Ainsi, il est nécessaire de rendre un dossier complet dès le premier contact pour prouver vos motivations et votre sérieux.

Parmi les pièces obligatoires, il y a le carnet de maternité ou l’acte de naissance si le bébé est déjà né, le justificatif de domicile des parents, vos trois dernières fiches de paie et votre déclaration de revenus de l’année précédente. Pour prouver votre sérieux, ayez toujours votre dossier sur vous lorsque vous allez vous présenter. Classez soigneusement les documents dans une pochette pour faciliter le transport et la lecture par la directrice.

Sociabiliser avec le personnel

Vous ne pouvez pas vous permettre de déposer votre dossier et de partir. Sachez que le personnel apprécie avoir un premier contact sympathique avec les parents. D’ailleurs, lorsque la directrice doit faire un choix entre deux enfants, elle choisit souvent celui dont elle se souvient des parents.

N’hésitez pas à contacter régulièrement la crèche pour savoir où en est votre dossier. Cependant, ne glissez pas dans le harcèlement. De nombreux parents sont pressés et ne cessent d’appeler la crèche. Évidemment, la directrice est libre de choisir l’enfant qu’elle souhaite prendre ou non. Elle ne prendra certainement pas le dossier dont les parents l’ont harcelé pendant des mois. Elle pensera que si vous êtes comme cela pour un simple dossier, vous serez un parent envahissant et vous appellerez 3 fois par jour pour avoir des nouvelles de votre bébé.

Se renseigner auprès de son entreprise

Certaines entreprises ont une crèche ou réservent des places dans des crèches autour des locaux pour les enfants des employés. Avant de vous précipiter à la première crèche qui passe pour leur demander de prendre votre bébé, pensez à vous renseigner auprès de votre entreprise. Il est certainement mieux de savoir que votre bébé est en sécurité à l’étage au-dessus plutôt qu’à l’autre bout de la ville. De plus, des employeurs acceptent de participer financièrement à la garde de votre enfant.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *