Go to Top

Le jardinier paysagiste pour un aménagement de jardin

L’aménagement de jardin est une tâche qui demande une certaine connaissance. En plus des compétences en jardinage du jardinier, il y a aussi les règles de paysagisme à maîtriser. Il est important d’avoir une bonne connaissance du sol, car c’est ce qui lui permettra d’adapter les plantes au type de sol de votre jardin. La conception d’espace extérieur est tout un art qui demande une formation et beaucoup de pratique.

Pourquoi choisir un jardinier paysagiste ?

L’aménagement de jardin par un jardinier paysagiste peut avoir plusieurs formes. Il peut s’agir d’un aménagement de jardin sur un terrain encore vague. Dans ce genre de situation, tout est encore à créer et à concevoir.

Il peut aussi s’agir d’un embellissement de jardin déjà existant. Dans ce cas, le professionnel de jardinage va juste rajouter des plantes ou ajouter quelques structures pour parfaire l’aspect de votre jardin.

Il est important de faire la différence entre un jardinier et un jardinier paysagiste. L’un s’occupe principalement d’entretenir votre espace vert, tandis que l’autre peut entretenir et créer un jardin pour vous. Il a donc plus de polyvalence et a les compétences nécessaires pour remplacer l’architecte paysagiste. Les années de pratique vont justifier ses aptitudes à répondre aux besoins de chacun de ces clients.

Quels sont les qualités d’un jardinier paysagiste ?

Diverses compétences et connaissances sont nécessaires pour être un paysagiste. Entre autres, il doit avoir suivi une formation ou des études professionnelles avec un diplôme d’ingénieur. Il a une connaissance approfondie du sol, de la terre, du climat, de la biologie, de la menuiserie et la maçonnerie.

Il est un peu touché à tout et à des compétences dans tout ce qui touche à l’embellissement du jardin. C’est pour cela qu’il a une bonne connaissance en électricité, des nuisibles et différentes sortes de maladies qui peuvent toucher chaque variété de plante ou de végétaux.

La prestation fournie par un paysagiste doit toujours être de bonne qualité. Pour parvenir à satisfaire son client, il se doit d’être à son écoute et de réaliser les travaux selon ses demandes. Toutefois, en raison de ses compétences particulières en jardinage, il a aussi le rôle de conseiller.

Il peut alors indiquer ce qui est mieux pour l’agencement et l’embellissement du jardin en fonction du sol et du climat présent dans la région. Il a les compétences nécessaires pour proposer une solution alternative tout en restant dans l’optique du client.

Jardinier paysagiste et déduction fiscale

Depuis 2017, il est tout à fait possible de solliciter les services d’un jardinier paysagiste grâce à l’aide venant de l’État. Il s’agit d’une déduction d’impôt qui équivaut à la moitié de la somme que vous avez dépensée pour les prestations du jardinier paysagiste.

Si vous avez dépensé 15 euros pour les services de votre jardinier paysagiste, vous obtenez une déduction fiscale de 500 % sur cette somme. Le plafond de cette aide est établi à 5000 euros. Vous y avez droit sous certaines conditions.

Par exemple, il faut que le professionnel soit salarié d’une entreprise de service ou qu’il soit inscrit comme tel dans le cadre de son activité. Puis, il faut aussi que les travaux concernent les petits travaux de jardinage. Si vous remplissez tous les critères exigés, vous pouvez prétendre à cet aide, que vous soyez un locataire ou un propriétaire.

En général, vous recevez un document de déduction fiscale venant de votre prestataire de service une fois que le contrat d’entretien est signé. Pour éviter toute confusion, il faut donc demander à l’entreprise de service si elle propose la déduction fiscale avant d’entreprendre un contrat d’entretien et d’embellissement de jardin avec elle.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *