Go to Top

LES DIVERSES MALADIES SOIGNEES PAR LE CBD

La réputation du cannabis continue de tourner depuis une décennie au moins et la crainte liée à son THC psychotrope fait place à l’espoir lié aux bienfaits de son cannabidiol. Quel est donc cet espoir et sur quoi se fonde de tels bienfaits pour que le chanvre devienne une alternative à certains produits médicamenteux et soit autorisé dans le commerce ? Découvrons le pouvoir du CBD envers certaines affections.

 

Le cannabis et son CBD

Rappelons que le CBD ou cannabidiol est issu du cannabis et que le cannabis est extrait du chanvre. Il est le composant sain du chanvre, l’autre composant étant le THC ou tétrahydrocannabidiol qui a un effet euphorisant classé dans la catégorie des stupéfiants et non autorisé à la vente et à la consommation. Le CBD est au contraire connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, apaisantes et relaxantes et son utilisation est autorisée mais réglementée. Il est mis à disposition sur le marché sous forme de fleurs de CBD, d’huile au CBD, d’infusions de CBD, de résine de CBD ou encore de capsules. Le distributeur de produits à base de chanvre comme la boutique en ligne Swiss Botanic doit bénéficier d’une certification de la part de l’autorité concerné et montrer la transparence en ce qui concerne ses produits. Tout produit issu du cannabis ne peut être totalement exempte de THC mais c’est la proportion de ce dernier qui lui permet d’être toléré pour la consommation. Le taux autorisé est dans tous les cas moins de 0,3 % pour que son pouvoir psychoactif soit négligeable.

 

Le point sur le cannabis thérapeutique

Le cannabis qui est légal est usuellement utilisé pour se soigner quoi que cela ne se passe généralement pas dans le cadre médical. Son utilisation relève plutôt du domaine thérapeutique. Cela n’a toutefois pas empêché les recherches et les réglementations d’évoluer et aujourd’hui, on a le cannabis thérapeutique qui fait intervenir à la fois le CBD et le THC. Puisqu’il s’agit d’exploiter dans ce cas les vertus analgésiques et anti-inflammatoires du cannabis, le taux de THC autorisé montera jusqu’à plus de 1% mais le cannabis ne sera alors utilisé que sous prescription médicale et seulement pour des cas restreints. On peut citer parmi ces cas les affections douloureuses comme l’arthrose, les douleurs dorsales chroniques, le rhumatisme et l’ostéoporose. Le cannabis thérapeutique s’utilise de différentes manières. En huile au CBD relaxante, il se prend en gouttes journalières. En herbe de chanvre, il se fume comme les cigarettes pour chasser l’effet du stress. En cosmétique, il est à enduire sur la peau. En outre, le CBD s’utilise en phytothérapie sous forme d’huile essentielle.

 

Les maladies soignées avec le CBD

Les douleurs chroniques liées à des maladies lourdes comme le cancer, l’arthrose et la fibromyalgie sont fortement atténuées par le pouvoir antalgique du cannabidiol. Dans le même contexte de traitement, il rétablit l’appétit perdu à la suite d’un traitement de chimiothérapie et stoppe la nausée. Les spasmes et l’épilepsie liés à des maladies neuronales et à la spasticité comme les crampes et spasmes causés par le sclérose en plaque sont arrêtés par l’effet de la consommation thérapeutique de CBD. Le cannabidiol a cet avantage de ne pas produire des effets secondaires lorsqu’il est consommé par l’organisme. Il est toutefois à rappeler qu’il ne doit pas se substituer totalement à un quelconque traitement médical. Son rôle est plutôt complémentaire de ce dernier

 

Le CBD apparaît comme le palliatif naturel et sans effet secondaire pour soulager des douleurs chroniques liées à des maladies lourdes qui ont encore à être traitées au niveau de leur cause. Il est en outre un puissant relaxant à utiliser pour lutter contre le stress et peut soulager la manifestation de maladies cutanées. Généralement utilisé librement sous forme de fleurs, d’huile ou encore de cosmétique, il peut être prescrit avec ordonnance aussi et c’est dire qu’il a déjà gagné une part de la confiance du milieu médical.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *