Go to Top

LE METIER D’INSTALLATEUR THERMIQUE

La technologie du chauffage et de la climatisation a donné naissance à une gamme de métiers incluant entre autres celui de l’installateur thermique et climatique. Quelles sont les missions et les compétences d’un tel technicien, c’est ce que nous allons présenter ici.

L’installateur thermique et ses missions

L’installateur thermique et climatique est ce technicien dédié aux mise en place et mise en marche des systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. Il est ce que certains appellent aussi installateur thermique et sanitaire, monteur en plomberie de chauffage ou encore monteur en installations thermiques et climatiques. Il y en a qui sont spécialisés dans certaines marques et c’est ainsi par exemple que l’on peut trouver un installateur thermique  Mitsubishi chez Oméco Energie, un spécialiste de la climatisation réversible et des pompes à chaleur à Brunoy, dans le 91. L’intervention de l’installateur thermique et climatique concerne le raccordement des matériels, leur réglage et la mise en marche de l’ensemble installé.

Ce qui est requis de l’installateur thermique

Afin de bien accomplir ses missions, l’installateur thermique doit remplir certaines conditions professionnelles. Pour être apte à mettre en place le branchement des matériels électriques et de régulation associés aux dispositifs à installer, il doit avoir des connaissances en électricité et régulation, en hydraulique et bien sûr, en installations thermiques et climatiques. Les technologies évoluant sans cesse, il est de son devoir de mettre à jour régulièrement ses connaissances sur les énergies renouvelables et les techniques associées. Enfin, la maîtrise des normes de sécurité et d’hygiène s’impose pour lui car il aura à maîtriser les dangers. La connaissance particulière des technologies Mitsubishi est requise pour un installateur thermique agréé Mitsubishi.

Le chemin à suivre pour devenir un installateur thermique

Pour devenir ce technicien qui perçoit en moyenne un salaire brut de 1 400 € par mois, le candidat doit postuler auprès d’une entreprise de climatisation ou de chauffage en étant titulaire d’un CAP Froid et Climatisation, d’un CAP Installateur Sanitaire, d’un CAP Monteur en Isolation Thermique et Acoustique, d’un BEP ou BAC Pro Energétique option Maintenance des Systèmes Climatiques ou aussi d’un BTS Fluides, Energie et Environnement. L’expérience pourrait quelques années après le conduire au montage de sa propre entreprise à moins qu’il devienne le collaborateur d’un bureau d’étude ou un cadre de chantier.

Conclusion

L’installateur thermique qui vient réaliser une installation chez vous est un technicien, non seulement spécialiste des technologies et matériels de chauffage, de ventilation et de climatisation mais maîtrisant aussi les techniques associées à ces système de même que les consignes de sécurité et d’hygiène.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.